L’affaire de la suppression du FaceTime sur iPhone 4/4s reprend de plus belle

 

Après avoir perdu son procès contre la société VirtneX et payé 365 millions de dollars de dommages et intérêts concernant le vol de brevets, Apple a préféré supprimer la fonction FaceTime sur iOS 6, avant de proposer une nouvelle version maison sous iOS 7 qui ne violait pas lesdits brevets.

Seulement, les utilisateurs d’iPhone 4/4s n’ont pas du tout apprécié que le géant de Cupertino ne propose pas cette nouvelle version sous iOS 6. Au début de l’affaire en 2014, il expliquait que des bugs ne permettaient pas de réintégrer le FaceTime sans que celui-ci ne rencontre de sérieux problèmes de fonctionnement. De fait, ces clients n’étaient plus en mesure d’utiliser le FaceTime. C’est alors que le recours collectif est né pour forcer Apple à trouver une solution ou à les dédommager.

 

Alors qu’Apple a demandé le classement de l’affaire, prétextant son procès perdu contre VirtneX, la juge Lucy Koh vient de confirmer que le « FaceTime est une caractéristique de l’iPhone, tel que communiqué à plusieurs reprises par Apple elle-même. Si un iPhone n’a pas de limites matérielles, FaceTime doit fonctionner correctement. ».

De fait, le procès peut suivre son cours. Deux solutions s’offrent alors à Apple qui a le choix d’attendre la décision du tribunal ou au contraire se débarrasser de cette épine dans le pied en proposant un dédommagement financier à tous les utilisateurs du recours collectif.

 
  • 18650 Posts
  • 7722 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *