Après avoir perdu son procès l’année dernière contre la société Shenzhen Baili laquelle accusait Apple d’avoir copié la conception de son smartphone baptisé 100C pour le compte des iPhone 6 et 6 Plus, le géant californien a remporté une nouvelle victoire en appel.

Shenzhen Baili avait en effet accusé Apple de violer certains brevets de conception du 100C. Apple avait immédiatement réagi en appel, tout en gardant ses iPhone 6 et 6 Plus sur le marché – ce qui allait à l’encontre de la demande la société chinoise qui avait ordonné la suspension des ventes des modèles d’iPhone concernés.

La Cour de Pékin a déterminé qu’il n’y avait pas de violations de brevets. Cette nouvelle décision met donc fin à l’affaire, permet de confirmer et de mettre en lumière qu’Apple n’aucunement copié le 100C de Shenzhen Baili.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom