Depuis un moment déjà, Apple est régulièrement prise pour cible par les patent trolls provenant de sociétés ayant pour seul but de tirer profit de brevets non-exploités.

La nouvelle accusation provient de la société Seatoun Media laquelle affirme que l’application iOS Messages enfreint un brevet de 2002 concernant un « système de point de vente ».

Le brevet semble se concentrer particulièrement sur les messages vocaux et la capacité des dispositifs à pouvoir envoyer et recevoir des messages vocaux avec facilité. Malgré la tentative, l’affaire a été rejetée par le tribunal. Il est probable que Seatoun Media face opposition à cette décision pour récupérer, espère-t-elle, quelques millions de dollars au passage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom