Apple peut être poursuivi pour son « monopole de l’App Store »

 

La Cour d’appel des États-Unis a jugé que les utilisateurs avaient désormais le droit de porter plainte contre Apple pour son monopole dans l’industrie de l’application, puisque la firme californienne ne permet d’installer des applications sur ses appareils iOS provenant seulement depuis l’App Store.

L’affaire a débuté en 2012 quand un groupe d’utilisateurs a accusé Apple de ne pas leur donner la possibilité d’utiliser des sources tierces pour l’installation d’applications. Cette politique a été jugée comme recevable dans une première décision du tribunal en 2013. Apple qui avait donc eu les faveurs du tribunal, s’était défendue en expliquant que le prix des apps dépendait seulement des développeurs, et non d’elle.

La Cour d’appel a cependant annulé cette première décision, pour la simple raison qu’elle met une barrière à une possible concurrence ce qui engendrerait des prix d’applications plus élevés. Mark C. Rifkin, l’avocat des plaignants, a expliqué qu’Apple pourrait permettre aux utilisateurs de choisir la provenance des applications pour iPhone, ou encore verser des dommages et intérêts aux utilisateurs qui sont contre cette politique anti-concurrentielle.

Comme le rapporte Reuters, Apple est face à une situation très dangereuse, d’autant que ses fidèles peuvent maintenant porter plainte contre elle pour cette raison. Pour l’heure, la firme de Cupertino n’a pas commenté cette décision. Reste à savoir si les utilisateurs vont se mobiliser en plus grand nombre pour faire plier Apple sur cette question…

 
  • 18941 Posts
  • 7856 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *