Un ancien cadre supérieur de Foxconn a été accusé d’avoir volé plus de 5.700 iPhone et revendu ensuite sur le marché noir. Selon les premières estimations, son gain s’élèverait à environ 1,5 million de dollars. Foxconn a décidé de le poursuivre en justice où il encourt 10 ans de prison.

Entre 2013 et 2014, l’ex-employé aurait forcé huit autres personnes de l’usine à l’aider à sortir les milliers d’iPhone 5 et 5s. En tant que manager du département « test » de produits, il avait en effet accès à l’ensemble de la production.

un-ancien-directeur-de-foxconn-a-vole-et-vendu-des-milliers-diphone-pour-15-millions-de-dollars

Une grande partie de ces iPhone avaient été conçus à des fins de test, et non à la vente, avant de partir à la destruction. L’homme a opté pour une autre solution qui lui coûtera certainement très cher.

Il est d’ailleurs étonnant que ces iPhone de tests aient pu être vendus dans la mesure où il devrait y avoir une sorte de sécurité du coté de chez Apple, visant à bloquer ces derniers non-destinés à la vente publique. Apple pourrait bien mettre prochainement en place un système de non-activation des iPhone prévus pour les tests. Cela éviterait d’avoir ce genre d’histoire, ou encore de donner de mauvaises idées à certaines personnes.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom