Hier, Samsung a pris la lourde décision d’arrêter la vente de son Galaxy Note 7 suite aux nombreuses explosions de batteries. Il s’agit d’une première dans le secteur de la téléphonie mobile, qui a déjà des conséquences importantes sur le présent et l’avenir de la firme Sud-coréenne. Le coût de la perte est pour l’heure estimée à 19 milliards de dollars (15 milliards d’euros), sans parler de l’image de Samsung qui en prend un sacré coup.

Selon l’analyste Brian White de Drexel Hamilton, le fiasco de Samsung pourrait bien profiter à Apple. Il pense que le retrait du Note 7 de la vente permettra à la firme californienne de vendre bien plus de son iPhone 7 (Plus). Il estime qu’Apple peut en effet récupérer entre 57% à 80% des ventes d’origine du Note 7.

la-fin-du-note-7-permettrait-a-apple-de-vendre-8-millions-diphone-en-plus

« Avec les attentes du marché d’origine d’environ 10 à 14 millions de Galaxy Note 7 en 2016, nous pensons qu’Apple a l’occasion de ramasser au moins 8 millions d’unités supplémentaires en 2016. En outre, ce fiasco pourrait endommager définitivement la marque Samsung dans le marché des smartphones, une grande opportunité pour Apple de gagner des parts de marché. » a Barron’s Brian White.

2 Commentaires

  1. Je suis d’accord
    J’ai toujours eu des samsung j’ai acheté un iPhone l’année dernière j’ai voulu racheter un samsung cette année et j’ai vite repris mon iPhone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom