Alors que Samsung se chargeait jusqu’ici de la production de masse des processeurs de la première Apple Watch, Digitimes annonce que TSMC aurait réussi à lui passer devant remportant le contrat de l’Apple Watch 2. Le fondeur Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) devrait ainsi récupérer la totalité de la production de la puce S2.

Pour rappel, la puce S1 de l’Apple Watch 1 est gravée en 28nm, or TSMC assure à Apple de pouvoir graver la S2 en 16nm. Sa technologie avancée est désormais au point pour s’occuper pleinement de sa production en respectant le cahier des charges imposé par la firme californienne.

tsmc-produira-le-processeur-s2-grave-en-16nm-de-lapple-watch-2

Cette puce S2 sera non seulement plus petite, mais elle sera aussi capable d’améliorer la vitesse de traitement de manière à rendre l’Apple Watch plus puissante que la version du moment.

D’après l’analyste Ming-Chi Kuo de KGI Securities, deux modèles d’Apple Watch seraient prévues pour un lancement avant la fin de l’année 2016 : Une Apple Watch 2 et une version améliorée de l’Apple Watch 1 pour la fin d’année ?

Pour finir, DigiTimes prédit également que Foxconn se chargerait d’une partie de l’assemblage de l’Apple Watch aux côtés du fournisseur Quanta Computer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom