Accueil » News » WhatsApp est de nouveau gratuit et testera bientôt de nouveaux outils

WhatsApp est de nouveau gratuit et testera bientôt de nouveaux outils

À l’occasion de la conférence DLD de ce matin, Jan Koum, le fondateur de WhatsApp, a annoncé que le service désormais sous la coupe de Facebook devenait gratuit. Avant, les utilisateurs pouvaient profiter du service gratuitement durant une année, puis il était facturé 0,99€ à partir de la seconde. Maintenant que Facebook est l’heureux propriétaire de WhatsApp, il souhaite attirer de nouveaux utilisateurs. Le but étant de dépasser le milliard d’utilisateurs actifs.

whatsapp-est-de-nouveau-gratuit-et-testera-bientot-de-nouveaux-outils

On peut lire sur le blog de WhatsApp qu’un problème se posait pour de nombreux utilisateurs n’ayant pas de carte bancaire. Ils n’étaient pas en mesure de payer leur abonnement de 0,99€ notamment dans les pays émergents. Par ailleurs, Facebook n’est pas en manque de cash et peut ainsi se passer de cette somme.

De plus, on apprend que WhatsApp prévoit de tester de nouveaux outils destinés aux entreprises et organisations grâce auxquels ils pourront échanger avec leurs clients comme cela pourra être le cas avec une banque ou autres sociétés. Il n’est pas question pour Facebook d’inonder le réseau social de publicités, une chose qui avait déjà été dite par le passé avant le rachat de WhatsApp par Facebook. Bien que Facebook soit propriétaire du service, WhatsApp garde une certaine indépendance qui se traduit par le fait qu’aucune publicité ne verra le jour quand bien même le nouvel modèle économique ait été annoncé et sera mis en place dans les prochaines semaines. Il faudra attendre un peu plus longtemps pour en savoir un peu plus sur les nouveaux outils évoqués plus haut.

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :