Les principaux éditeurs de news aux États-Unis ont contacté Tim Cook pour demander une réduction de 30% des frais sur les abonnements in-app activés par leurs clients sur leur iPhone ou iPad.

Suivant les traces d’Epic Games, mais plus poliment pour le moment, certains des plus grands éditeurs de news aux États-Unis font pression pour qu’Apple baisse sa taxe de 30% pour chaque abonnement activé dans l’application pour la première année.

Le Wall Street Journal, le New York Times, le Washington Post et d’autres grands éditeurs ont en effet signé une lettre demandant à Apple de réduire la commission de l’App Store à 15%, contre 30% actuellement. Apple facture désormais une commission de 30% sur les abonnements de la première année achetés via l’application. Après la première année, la commission est réduite à 15%. On ne sait pas pourquoi les éditeurs n’ont pas encore demandé la même chose à Google.

Il s’avère que les éditeurs tirent parti du fait qu’Apple a réduit ses frais Amazon dans le passé. En 2016, Eddy Cue a proposé un accord dans lequel Amazon partagerait 15% des revenus générés par les nouveaux abonnés qui se sont inscrits à Prime Video via un achat intégré. Cette décision contredit la position d’Apple de traiter toutes les applications et les développeurs de manière égale.

Dans sa lettre, Jason Kint, directeur général de l’entité commerciale Digital Content Next, explique : « Je vous demande de définir clairement les conditions qu’Amazon a remplies pour avoir cet accord, afin que les entreprises membres du DCN qui satisfassent aux mêmes conditions peuvent avoir le même accord. »

Il s’agit d’une autre critique des politiques de l’App Store ces derniers mois, Apple étant également confrontée à une série de poursuites et d’enquêtes antitrust aux États-Unis et en Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom