Les commissions de l’App Store, ou les pourcentages sur les revenus demandés par Apple aux développeurs pour l’utilisation des services de l’App Store, restent très critiquées. À la rescousse de l’App Store, une nouvelle étude arrive pour soutenir les thèses d’Apple.

commissions App Store

Alors que l’Union européenne a récemment lancé une nouvelle enquête sur les pratiques anticoncurrentielles de l’App Store, Analysis Group a mené une nouvelle étude menée par les deux vice-présidents de la société de recherche Jonathan Borck et Markus von Wartburg, en plus de la directrice Juliette Caminade.

Cette étude, soutenue par Apple, a comparé 40 magasins numériques différents sans avis critiques. Le résultat de cette étude vient conforter la thèse d’Apple, dont les pratiques seraient dans la lignée des autres magasins du secteur. Les commissions appliquées par d’autres magasins d’applications et de jeux vidéo s’élèvent souvent à 30% ainsi que celles d’autres revendeurs de contenu vidéo, podcasts, eBooks et livres audio qui appliquent parfois même des commissions supérieures à 30%.

Le tableau joint à l’étude indique clairement certaines des commissions des magasins de la concurrence, preuve supplémentaire de l’absence de validité des accusations portées contre Apple. Les taux de commission sur les sites e-commerce comme eBay, Amazon et Uber dépassent parfois les 30%. L’étude se concentre également sur la méthode d’examen des applications d’Apple, qui est rapide mais en même temps très minutieuse. Cela permet aux utilisateurs d’avoir une plus grande tranquillité d’esprit quant à la sécurité des applications qu’ils téléchargent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom