Apple devra payer 23 millions de dollars supplémentaires d’intérêts à la société de brevets WiLAN, à la suite d’un nouveau processus de dommages et intérêts initialement terminé en janvier.

Apple WiLAN

L’affaire a plus de six ans et remonte à l’époque de l’iPhone 6 et de l’iPhone 7. Dans la première phase, Apple avait été condamné à payer 145 millions de dollars, avant de passer à 85 millions en appel. Maintenant, dans le nouveau procès pour dommages seulement, le tribunal a décidé que WiLAN devra recevoir 23,75 millions de dollars supplémentaires en intérêts.

Apple a été poursuivie par WiLAN pour la technologie liée à la possibilité de passer des appels téléphoniques et d’utiliser la connexion de données en même temps. Au total, cette violation a coûté à Apple près de 109 millions de dollars.

Les deux parties peuvent interjeter l’appel du jugement final devant la Cour d’appel fédérale dans les 30 prochains jours. WiLan a été fondée en 1992 dans le but de développer la technologie sans fil, mais en 2006, la société a changé sa stratégie pour devenir propriétaire de brevets. L’entreprise se décrit comme “l’une des sociétés de licences de brevets les plus performantes au monde”, dans le but d’aider “les entreprises à libérer la valeur de la propriété intellectuelle en gérant et en octroyant des licences pour leur portefeuille de brevets”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom