Une femme du New Jersey a porté plainte contre Apple pour pratiques commerciales frauduleuses et violation de la garantie de l’Apple Watch.

La femme affirme que toutes les montres Apple jusqu’aux modèles de la Series 4 sont sujettes à un défaut qui fait gonfler la batterie au lithium-ion, provoquant par la même occasion la casse de l’écran ou à son détachement du boîtier, sans aucune faute de l’utilisateur, et « parfois même quelques jours après l’achat de l’appareil ».

La plaignante estime qu’Apple savait ou aurait dû savoir que plusieurs Apple Watch étaient défectueuses et que, pour cette raison, elle n’aurait pas dû commencer à les vendre. En outre, selon la femme, ce problème entraîne également un risque important pour la sécurité du consommateur.

Apple a reconnu la possibilité que certains modèles d’Apple Watch aient ce problème, notamment jusqu’à la Series 2. Dans ces cas, la société a toujours reconnu le remplacement gratuit de l’appareil jusqu’à trois ans à compter de l’achat.

Plus précisément, la femme affirme avoir acheté une Apple Watch Series 3 en octobre 2017. En juillet 2018, lors d’une recharge normale, l’écran « s’est cassé de manière inattendue dans le châssis de la montre, rendant l’appareil inutilisable ». Dans la plainte, on peut lire qu’après un rendez-vous avec le Genius Bar en août 2018, Apple avait refusé, après une inspection minutieuse, la réparation sous garantie de l’appareil, demandant 229 $ à la cliente.

Désormais, la décision appartient aux juges qui  décideront s’il faut ou non poursuivre Apple pour ce cas précis.

Avez-vous déjà eu de tels problèmes sur votre Apple Watch ?

2 Commentaires

    • Bonjour Cédric, c’est dingue qu’Apple ne propose pas un échange standard dans ce cas. Peut-être qu’elle juge le problème à une mauvaise utilisation, mais s’il y a plusieurs plaintes alors elle n’aura plus le choix que de proposer un échange.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom