Dans une déclaration adressée à NPR, Tim Cook a de nouveau critiqué les entreprises qui collectent des données d’utilisateurs à des fins de monétisation, déclarant qu’Apple s’opposait à de telles initiatives et que cette stratégie donnait à l’entreprise un avantage majeur dans le secteur naissant de la santé numérique.

Dans sa déclaration, Tim Cook a évoqué le programme Health Records d’Apple, qui permet aux utilisateurs de stocker des informations sensibles sur leur santé sur l’iPhone et de les partager, si nécessaire, avec des professionnels de la santé.

Selon Cook, les clients sont plus susceptibles de faire confiance à Apple que Google et Facebook pour partager ces données, car ces deux sociétés exploitent les informations des utilisateurs pour vendre des publicités. Les systèmes logiciels et matériels d’Apple sont conçus pour empêcher l’exposition de données sensibles, isolant ainsi efficacement l’entreprise des problèmes de confidentialité.

« Les gens vont regarder cela et sentir qu’ils peuvent faire confiance à Apple », a déclaré Tim Cook. « C’est un élément fondamental pour quiconque veut travailler avec et pour votre santé ».

Cook a toutefois poursuivi en affirmant que l’engagement d’Apple en matière de confidentialité des utilisateurs n’était pas simplement une tactique marketing visant à vendre davantage d’iPhone et d’iPad : « Ce n’est pas ainsi que nous envisageons la protection de la vie privée en termes d’avantages. La réalité est que si un utilisateur souhaite partager ses données de santé, il ne le fera que s’il nous fait confiance. C’est notre objectif ».

Health Records a fait ses débuts en mars 2018. Le service s’interface avec les réseaux de services de santé pour permettre la collecte et le stockage sécurisés de données médicales personnelles sur des appareils iOS, données pouvant ensuite être partagées avec des médecins et des professionnels. Après la publication initiale, Apple a ouvert l’API Health Records aux développeurs, annonçant le lancement d’applications permettant aux utilisateurs de gérer les diagnostics de médicaments et de maladies, de suivre leurs plans nutritionnels, de participer à des recherches et plus encore, directement depuis leur iPhone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom