Près de la moitié des utilisateurs de smartphones déclarent utiliser leur téléphone plus de cinq heures par jour, contre un sur quatre plus de sept heures par jour. Mais au lieu d’appeler toute la journée, les utilisateurs utilisent de plus en plus leurs smartphones comme des ordinateurs portables.

Un nouveau rapport de Counterpoint Research a révélé la diversité des comportements des utilisateurs lors de l’utilisation de leurs téléphones portables. Ces derniers s’apparentent davantage à des ordinateurs portables qu’à…de simples appareils pour téléphoner.

L’enquête a révélé que 64% des utilisateurs utilisent quotidiennement leur smartphone pour surfer sur le Web, tandis que 62% l’utilisent pour jouer à des jeux. Seulement 56% des utilisateurs ont déclaré utiliser le smartphone en particulier “pour appeler”, tandis que 54% l’utilisent pour envoyer des messages. En bref, le smartphone est maintenant davantage utilisé pour des activités qui étaient jusque là exclusives au PC (surfer sur le Web, jouer) plutôt que d’appeler.

Lorsque le premier iPhone est sorti en 2007, ce n’était pas le meilleur téléphone pour passer des appels. Mais le système d’exploitation permettait de naviguer sur le Web, de consulter les e-mails et d’effectuer d’autres opérations typiques d’un PC de manière simple et rapide. Il est vrai qu’à cette époque, il existait également d’autres smartphones permettant de réaliser ces opérations, mais l’iPhone les rendait simples, immédiates et accessibles à tous, pas seulement aux professionnels. Seulement un an plus tard, iOS a permis de télécharger des milliers d’applications et de jeux via l’App Store, rapprochant l’idée du smartphone de celle des ordinateurs portables.

La même chose s’est produite chez Google avec Android et Microsoft avec Windows Phone, même avec des résultats décevants. Cependant, de plus en plus d’utilisateurs utilisent aujourd’hui leurs smartphones comme des PC portables, à tel point que, dans de nombreux ménages, l’ordinateur est de moins en moins utilisé, voire pas du tout.

Cette étude montre également que les consommateurs de marchés plus développés sont de plus en plus ouverts à l’idée de payer plus de 500 $ pour un smartphone premium. Le chiffre a augmenté par rapport à l’an dernier.

De plus, Apple a toujours figuré parmi les trois premières entreprises préférées des utilisateurs du monde entier, pays par pays, en ce qui concerne l’achat du prochain smartphone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom