Le concept du Vivo Apex semble avoir offert de nouveaux horizons au marché du smartphone puisqu’il a été le premier prototype à être équipé d’un lecteur d’empreintes digitales sous écran.

Le futur Galaxy S10 de Samsung pourrait justement se doter d’une nouvelle génération de lecteurs d’empreintes à ultrasons. D’autres fabricants vont également suivre cette voie. il y a déjà 45 millions de commandes pour ces téléphones à capteurs d’empreintes digitales sous écran cette année.

Huawei devrait commander 6 millions d’unités pour ses produits phares comme le Mate 20 Pro, 3 millions pour Xiaomi, tandis que Vivo et Oppo réunissent ensemble une commande de 33 millions des scanners pour des appareils à moins de 500 $.

2018 s’annonce comme l’adoption par le grand public de lecteurs d’empreintes digitales sous écran, ce qui permettrait aux fabricants de téléphones de se lâcher et concevoir des smartphones sans capteurs digitales au dos.

Si les trois iPhone attendus le mois prochain ne devraient pas embarquer ce système, Apple pourraient suivre le mouvement l’année prochaine, tout en gardant Face ID comme principale fonction de déverrouillage. Le géant californien a en effet plusieurs brevets à son actif qui vont dans ce sens. Reste à savoir s’ils seront appliqués dès 2019…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom