L’Omni MedSci, une société basée dans le Michigan aux États-Unis, a poursuivi Apple pour avoir prétendument enfreint un brevet lié à la surveillance les pulsations cardiaques depuis l’Apple Watch.

Plus précisément, le brevet concerne la technologie laser capable de surveiller le flux sanguin dans le poignet et de calculer le rythme cardiaque de l’utilisateur. Omni MedSci affirme que cette technologie a été brevetée avant même la présentation d’Apple Watch, de sorte qu’entre 2014 et 2016, les deux sociétés se sont rencontrées à plusieurs reprises pour parler d’un possible partenariat. Au final, Apple a abandonné toutes sortes de négociations, bien qu’elle ait utilisé une technologie très similaire à celle brevetée par Omni MedSci.

Dans la plainte déposée dans le district du Texas, Omni MedSci déclare qu’Apple a délibérément violé trois brevets et réclame donc des dommages et intérêts qui n’ont pas encore été quantifiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom