Les documents déposés aujourd’hui à la Securities and Exchange Commission des États-Unis confirment que certains dirigeants d’Apple ont reçu des primes liées à des actions restreintes datant d’il y a quelques années.

Apple a décidé de débloquer ces actions réservées en récompense de la performance financière de l’entreprise. Les cadres qui bénéficieront de ces bonus sont Craig Federighi, Phil Schiller, Eddy Cue, Angela Ahrendts et Luca Maestri.

Schiller, Cue, Riccio et Williams ont reçu 130 117 actions chacun, d’une valeur approximative de 22 millions de dollars, selon le cours actuel de l’action Apple. Ahrendts, Maestri et Federighi ont quant à eux eu droit à environ 77 000 actions, pour une valeur de 13 millions de dollars.

La plupart de ces actions ont été initialement attribuées à des dirigeants en octobre 2015, bien que certaines des actions reçues par Cue, Schiller, Williams et Riccio remontent à mars 2014. Comme prévu, Apple a également conservé une partie des actions attribuées à chaque société gestionnaire afin de répondre aux exigences de retenue d’impôt.

Les dirigeants d’Apple sont habitués à ce type de paiements puisque la structure de bonus activée par la société prévoit que les dirigeants les plus importants collectent régulièrement des bonus comme ceux du jour après une certaine période, à condition qu’ils fassent toujours partie d’Apple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom