Le gouvernement indien menace d’intenter une action en justice contre Apple pour forcer l’entreprise à approuver une application anti-spam qui a été rejetée par l’App Store pour des raisons de confidentialité.

L’application du gouvernement permettrait aux utilisateurs de signaler les appels, provenant de centre d’appels et les messages spam envoyés sur les mobiles, directement à l’Autorité de réglementation des télécommunications en Inde. Apple a refusé de la publier sur l’App Store pour des raisons liées à la vie privée, puisque l’application a besoin d’accéder au journal des appels.

L’Autorité indienne avait déjà accusé Apple d’un comportement contraire aux droits des consommateurs et maintenant le gouvernement menace également d’intenter une action en justice contre l’entreprise. Au cours des dernières semaines, Apple a suggéré une offre de compromis pour aider à développer une version de l’application avec une « fonctionnalité limitée ». Cette proposition n’était pas suffisante pour le gouvernement, mais Apple confirme qu’elle continue d’aider les développeurs qui travaillent sur cette application gouvernementale pour trouver une solution qui ne nuise pas à la vie privée des utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom