Accueil » Apple » Apple abuserait de la ville de Cupertino selon le nouveau Maire

Apple abuserait de la ville de Cupertino selon le nouveau Maire

Depuis peu aux commandes de la ville de Cupertino, le nouveau Maire Barry Chang qui a pris ses fonctions en décembre dernier accuse Apple de ne pas payer assez d’impôts. Et apparemment, le géant de la technologie n’apprécie pas trop cette remarque ou l’homme puisqu’il a été raccompagné hors du QG d’Apple après y être entré sans invitation.

Chang avait proposé au conseil d’administration de la ville qu’Apple pouvait faire un don de 100 millions de dollars pour améliorer les infrastructures de Cupertino, seulement le conseil a enterré cette demande rapidement. Chang explique qu’ « Apple est une grande entreprise ici. Les membres du Conseil ne veulent pas l’offenser. Ils voteront pas contre Apple. C’est un fait. »

apple-abuserait-de-la-ville-de-cupertino-selon-le-nouveau-maire

Apple a payé 1,9 million de dollars en recettes fiscales à Cupertino en 2012 pour 2013, ce qui représente environ 18% du budget du fond général de la ville. Mais Chang souhaite désormais mettre en place une nouvelle taxe pour les entreprises d’au moins 100 salariés. Il voudrait qu’elles paient un supplément de 1000 dollars par employé, ce qui représenterait une énorme somme pour Apple. « Apple ne veut pas payer un sou, » dit-il. « Ils font du profit, et ils doivent partager la responsabilité de notre ville, mais ils ne le feront pas. Ils abusent de nous. »

Ce n’est pas la première fois qu’Apple est accusée de trouver des parades pour éviter de payer trop d’impôts. Apple a également fait l’objet d’une longue enquête E.U. concernant des affaires de fraudes fiscales. Seulement, Apple s’est toujours défendu en disant qu’elle verse chaque centime qu’elle doit.

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :