Accueil » Apple » Inde : le gouvernement exige un bouton « Panic » sur tous les iPhone en 2017

Inde : le gouvernement exige un bouton « Panic » sur tous les iPhone en 2017

Voilà une nouvelle affaire qui risque de faire des émules chez les fabricants de smartphones. En effet, le gouvernement indien demande à ce que tous les smartphones de 2017, dont les futurs iPhone, soient équipés d’un bouton « Panic ». Le sujet est actuellement en court de discussion dans le pays au point qu’une loi a été signée tout récemment. Ce bouton a pour but d’aider les femmes en cas de problèmes. Une fois activé, le bouton permet d’appeler immédiatement les services d’urgence et ainsi que d’envoyer sa localisation GPS. Le projet a été voté pour entrer en vigueur dès le 1er janvier 2017.

inde-le-gouvernement-exige-un-bouton-panic-sur-tous-les-iphone-en-2017

Bien qu’Apple propose le GPS depuis l’iPhone 3G, la firme va devoir apporter des modifications logicielles dans iOS pour se conformer à cette exigence indienne, sans quoi elle se risque à un blocage des ventes de ses iPhone en 2017.

Plus important encore, la demande stipule bien que le bouton doit être physique et non tactile. C’est là qu’est tout le problème pour Apple qui cherche toujours à rendre ses appareils plus fins, et plus esthétiques que jamais. Il n’est pas écrit dans le marbre qu’Apple ait l’envie de se soumettre à une telle exigence, surtout qu’il concerne qu’un pays.

Même si aujourd’hui, iOS dispose d’un accès rapide pour composer un numéro d’urgence depuis l’écran de verrouillage, il ne répond pas du tout à la future motion indienne.

On sait qu’Apple met un point d’honneur sur l’Inde pour augmenter ses ventes d’iPhone alors peut-être qu’elle trouvera une solution. Et pourquoi pas un iPhone low-cost spécialement conçu pour l’Inde lequel embarquera ce fameux bouton Panic..?

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :