Accueil » News » San Bernardino : l’iPhone 5c n’aurait pas révélé d’informations probantes

San Bernardino : l’iPhone 5c n’aurait pas révélé d’informations probantes

Si l’affaire de l’iPhone 5c du tueur de San Bernardino a fait grand bruit dans les médias, la résultante est que le FBI ne semble pas avoir mis la main sur d’importantes informations pour son enquête, d’après la chaîne CBS. Après des semaines de recherches pour entrer dans l’iPhone verrouillé par un code, c’est grâce à un groupe de hackers que le FBI a pu enfin recueillir les données privées de l’appareil. L’affaire avait même opposé le FBI à Apple dans un procès qui a été ensuite abandonné sur demande du FBI.

san-bernardino-liphone-5c-naurait-revele-dinformations-probantes

Rappelons que le directeur du FBI James Comey déclarait la semaine dernière qu’il ne souhaitait pas partager les détails avec Apple sur la façon dont il a piraté l’iPhone 5c. « Si nous le disons à Apple, ils vont réparer la faille et nous retournerons alors au point de départ, là où nous avons commencé. »

Rien ne dit qu’au cours des prochaines semaines si cet iPhone 5c révèlera de nouvelles données utiles à son enquête. le FBI poursuit ses investigations.

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :