Accueil » Apple » Apple vs FBI : Bill Gates soutient la demande du FBI

Apple vs FBI : Bill Gates soutient la demande du FBI

L’affaire qui oppose Apple et le FBI fait actuellement grand bruit, et pour cause la firme de Cupertino ne compte pas céder à la demande du FBI. Alors que Google, Facebook, Twitter et Yahoo soutiennent Apple, Bill Gates, le fondateur de Microsoft, a pour sa part pris position en faveur du FBI. Il estime en effet que la firme à la Pomme doit se conformer aux demandes du gouvernement de manière à apporter son assistance dans les enquêtes et d’autant plus lorsqu’il s’agit de terrorisme. Ici, il est question de l’iPhone 5c qui appartenait au tireur Syed Ryzwan Farouk dans la tuerie de San Bernardino de décembre dernier – lequel est bloqué par un mot de passe.

apple-vs-fbi-bill-gates-soutient-la-demande-du-fbi

Bill s’oppose ainsi à l’argumentaire d’Apple qui dit ne pas vouloir créer de porte dérobée pour la simple raison quelle pourrait être utilisée sur tous ses appareils. Il pense que cela n’est pas le cas. L’État cherche seulement à entrer dans un téléphone pour récupérer les données. « Ceci est un cas particulier où le gouvernement demande l’accès à l’information. Ils ne demandent pas quelque chose de général, ils demandent un cas particulier », a t-il déclaré au Financial Times.

Selon un sondage, 51% des américains sont pour qu’Apple déverrouille l’iPhone. Seulement, elle doit pour cela créer une version iOS très spéciale laquelle serait implémentée dans cet iPhone 5c sans pour autant compromettre les données. Le problème est que si cette version iOS avec porte dérobée venait à voir le jour, Apple explique qu’elle mettrait la sécurité les données de ses clients en danger si elle venait à tomber entre de mauvaises mains comme des hackers. Il serait alors possible de briser la sécurité de tous les iPhone, c’est pourquoi Apple ne veut pas absolument pas se risquer à la concevoir malgré que le tribunal lui ait ordonné de trouver une solution de ce type pour accéder à l’iPhone 5c.

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Commentaires (2)

  1. Tim dit :

    Apple ne peux pas demander à ses ingénieurs où je sais pas quoi de débloquer un iPhone en particulier sans pour autant créer quelquonque logiciel ou version spéciale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :