Accueil » Apple » ResearchKit vise désormais l’hépatite C

ResearchKit vise désormais l’hépatite C

Alors que le ResearchKit permet de lancer des études sur l’autisme, l’épilepsie, le mélanome, ou encore aider les chercheurs à faire des découvertes révolutionnaires concernant la maladie de Parkinson, un nouveau logiciel open source a été mis au point pour étudier l’hépatite C qui touche des millions de gens.

Pourtant, les chercheurs ont encore du mal à comprend comment le virus et les médicaments influent sur le quotidien des patients. C’est pourquoi l’hôpital pour enfants de Boston a créé une nouvelle application appelée ResearcherKit C Tracker laquelle vise les personnes atteintes d’hépatite C. C Tracker permet à ces derniers d’apporter des réponses aux questions que se posent les chercheurs afin d’évaluer différents niveaux d’activité de chacun d’eux.

researchkit-vise-desormais-lhepatite-c

« En gros, les données que nous avons maintenant sur les traitements de l’hépatite C proviennent des essais cliniques traditionnels », a expliqué le Dr Ken Mandl lors de la libération de l’application cet automne. « Avec C Tracker, nous pouvons entendre la voix du patient afin d’apprendre comment les gens vivent l’hépatite C dans le monde réel. C Tracker permet d’évaluer l’impact de l’hépatite C sur la vie des gens d’une façon comme jamais auparavant ».

Mandl ajoute également que « la plus grande innovation de C Tracker est un nouveau backend appelé C3-PRO qui est mis à la disposition de la communauté de la recherche qui peut être utilisé avec d’autres applications du ResearchKit ».

C3-PRO est une infrastructure informatique appelée i2b2 qui relie toutes les applications du ResearchKit à une infrastructure très largement utilisé par les chercheurs. L’hôpital prévoit de recruter d’autres patients dans le cadre de son logiciel C Tracker ce qui a pour objectif de recueillir encore plus données pour vaincre la maladie.

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :