Accueil » Apple » Samsung paiera 120 millions de dollars à Apple pour le brevet du « Glisser pour déverrouiller »

Samsung paiera 120 millions de dollars à Apple pour le brevet du « Glisser pour déverrouiller »

Finalement, dans le procès qui oppose Apple à Samsung, concernant le brevet du « Glisser pour déverrouiller », le dernier jugement en faveur de la firme Sud-coréenne connait un retournement de situation.

En effet, la Cour d’appel des États-Unis qui avait annulé la condamnation de Samsung, vient revenir sur sa décision estimant qu’elle a bien violé ce brevet. De fait, Samsung est invité à 119,6 millions de dollars de dommages à Apple. Il n’est pas impossible que le montant soit même revu à la hausse. Samsung peut encore de son côté fait appel auprès de la Cour suprême des États-Unis qui est désormais la seule annuler une nouvelle fois cette dernière décision.

Et Neonode dans tout ça !

Rappelons tout de même que le Glisser pour déverrouiller n’est pas une invention d’Apple mais de Neonode (à notre connaissance), une société suédoise située à Stockholm. Elle a été la première à proposer ce mode déverrouillage en 2002 avec son petit mobile à écran tactile, le Neonode N1, lequel tournait sous une version spéciale de Windows, baptisée Windows CE. Nous avons avons d’ailleurs encore chez iPhonote, un Neonode N2 sorti en février 2007, soit avant l’iPhone 2G original qui lui a été dévoilé par Apple en juin 2007, soit 4 mois après le Neonode N2 et 5 ans après le Neonode N1.

samsung-paiera-120-millions-de-dollars-a-apple-pour-le-brevet-glisser-pour-deverrouiller_2

Cliquer pour agrandir (Neonode N2 / iPhone 7 Plus)

Même si les deux Neonode ne sont pas restés longtemps en circulation, ce mode de déverrouillage revient tout de même à Neonode, et non à Apple qui apparemment s’est accaparée le brevet. Neonode n’a visiblement pas pu attaquer la firme californienne puisqu’elle n’avait pas protégé son invention au pays de l’Oncle Sam, peut-être par manque de fonds. Protéger ses idées au niveau international est très coûteux.

En revanche, Apple a de son côté pas manqué l’occasion de le faire, et même si l’invention n’est pas d’elle. Notons également que Samsung va peut-être devoir payer les 120 millions de dollars pour une méthode de déverrouillage qui n’existe plus sur les appareils iOS compatibles iOS 10.

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :