Accueil » News » La France et l’Allemagne désapprouvent les applications cryptées

La France et l’Allemagne désapprouvent les applications cryptées

Lors de la conférence de presse du 23 août 2016 à Paris, les ministres de l’Intérieur de la France et d’Allemagne, Bernard Cazeneuve et Thomas de Maizière se sont mis d’accord pour proposer prochainement une loi européenne visant à permettre aux tribunaux de demander aux entreprises de haute technologie le contenu des messages privés de certains utilisateurs notamment dans le cas d’affaires criminelles comme celles liées au terrorisme.

france-lallemagne-desapprouvent-applications-cryptees

« C’est là aussi une nouvelle preuve que la France et l’Allemagne sont toujours main dans la main pour prendre l’initiative de nouvelles avancées au sein de l’Union européenne, en l’occurrence sur le plan de la sécurité intérieure, de la lutte antiterroriste, dans un contexte particulier. La menace terroriste reste extrêmement élevée comme nous l’ont malheureusement rappelé cet été les attentats de Nice et de Saint-Etienne du Rouvray en France, mais aussi ceux de Würzburg et Ansbach, en Allemagne. Le Président François HOLLANDE et la Chancelière Angela MERKEL l’ont rappelé hier lors du sommet informel qui les réunissait : la sécurité et la lutte contre le terrorisme constituent aujourd’hui la première priorité, pour nous européens. Face à cette menace terroriste, il est indispensable de rehausser collectivement notre niveau de sécurité. »

La France et l’Allemagne espèrent ainsi avoir la possibilité d’accéder aux messages envoyés et reçus par des suspects dans une affaire de terrorisme, quand bien même s’ils proviennent de différentes apps chiffrées comme iMessage, WhatsApp ou encore Telegram. A l’heure actuelle, ces applications et d’autres intègrent un système de cryptage très avancé qui rend quasiment impossible d’intercepter les différents messages échangés entre les utilisateurs, autrement dit les suspects.

Avec une telle loi en place, les autorités pourraient avoir accès plus facilement à ces messages sur ordre du tribunal. Concrètement , le but recherché est tout simplement d’avoir tous les outils nécessaire pour lutter efficacement contre le terrorisme.

[Source]

Signaler une erreur en la sélectionnant et appuyez sur Ctrl + Entrée .

Commentaires (3)

  1. vince dit :

    Et bah on les emmerdes ! Si eux peuvent le faire pourquoi pas d’autres personnes hein ? Donc nos données ne seront plus protégées (déjà que c’est limite des fois..)

  2. Chouchou dit :

    Sa fait des années que de telle application existe et il se réveille que maintenant…. Comme Hadopi… D’ici à ce que la loi existe et soit mis en application il y auras déjà autre chose de née… La France … pays du 3eme millénaire gouverner par des gens qui sont née avant Jc

  3. punisher dit :

    Ils viennent casser les co……es avec leurs con……es en se jusrifiant par l’intermédiaire du terrorisme, mais ceux sont ses abrutis incompétents qui on créé la situation.
    Fallait pas faire l’Europe, fallait pas ouvrir les frontières.
    Prétexter que c’est pour le bien être de tout le monde et l’économie ?
    Bonne blague, on a jamais été autant dans la merde financière. Ils y a que les pays de l’est qui s’en foutent plein les poches.
    Chacun dans son pays et chacun sa merde et basta au lieu de venir prendre notre fric, notre boulot et profiter du système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :